« A première vue, il n'est rien de plus humain et raisonnable que d'aimer et d'être aimé, c'est-à-dire d'éprouver de l'affection à l'égard d'une personne supposée mettre un terme à notre inquiétude, au sentiment de notre insuffisance. N'est-ce pas l'amour qui donne à la vie tout son prix et sa signification ? Pourtant, aux antipodes de la raison et du contentement, la passion amoureuse semble mener à la désolation, à la souffrance, au manque, au désir insatiable de possession de l'autre. Est-il alors raisonnable d'aimer ? ». C'est le Samedi 8 janvier 2011 de 17 h à 19 h Au Bar Le Stalingrad, 180, rue de Vesle à Reims - 0326403070 - L'entrée est libre - Animé par didier martz, philosophe.

et la chronique "Ainsi va le monde" : n° 97 : Socrate en Côte d'Ivoire : entre légitimité et légalité n° 98 : où la chute de neige devient un épisode et le verglas un "phénomène glissant" n° 99 : "lettre à la lumière" de Christian Bobin n° 100: C'est la centième ! n° 101 : Vœux

écoutez la chronique philo en web-radio

 www.cyberphilo.org

Philosopher à Marrakech pour "se changer les idées"

Lire la suite